Informations sur les images

Denis Petitclerc Gribouillages - Informations sur les images

Denis Petitclerc Gribouillages - Informations sur les images

De la première image naïve avec la femme enceinte, à l’orchestre aquatique jusqu’aux danseurs psychédéliques, c’est l’émotion brute du moment qui se matérialise. Chaque rencontre, chemin que je parcours, enrichit ce qui sera exprimé et développe l’esprit créatif par le vécu.

Mon souhait est d’inspirer d’autres personnes à oser découvrir et explorer leurs propres voies créatives.

Comment sont réalisées les images

Les images passent par ces étapes avant d’arriver sur toile ou autre média :

  1. Un dessin est réalisé au crayon sur papier, une toile à la peinture acrylique et toute autre expérimentation.
  2. Le dessin ou la toile est numérisé en haute définition pour être transféré dans un ordinateur.
  3. L’image numérisée est modifiée avec le logiciel libre « Gimp ».
  4. Le résultat final est imprimé sur toile ou autre média avec le procédé d’impression d’art « Giclée ».

Informations sur les images, comment sont réalisées les images

Extraits de la définition de l’impression d’art « Giclée » selon Wikipedia :

« Le terme giclée est le terme générique utilisé dans le monde entier pour caractériser une impression d’art sur imprimante à jet d’encre haute définition grand format. C’est le mot français qui a d’abord été employé tel quel, avec l’accent, par les inventeurs anglophones du procédé. Puis le terme a été réimporté en français lorsque cette technique s’est répandue. »

« L’impression d’une giclée peut être réalisée sur différents supports tels que la toile d’artiste, le papier Arches, etc. »

« Aujourd’hui la giclée définit la reproduction numérique de très haute qualité d’une œuvre ou d’une peinture originale. »

« Dans des tirages limités, elles peuvent être numérotées comme les lithographies d’autrefois, que les giclées sont en train de remplacer petit à petit. Les encres utilisées sont résistantes au rayonnement ultraviolet et ne craignent pas les projections d’eau. Les giclées sont ensuite montées et tendues sur des châssis bois comme un tableau traditionnel. »